HOKUM SIGHT





"HOKUM SIGHT – 22 films sur 22 arcanes du Tarot De Marseille.
Hokum Sight utilise le Tarot de Marseille comme un petit exorcisme au quotidien, où le rituel incante les démons pour mieux les pixéliser.
Les petits films d’Hokum Sight sont comme des petites réponses explosives aux questions naïves. Entre la spontanéité et l’urgence de réalisation, le projet retranscrit les images des l’inconscience, utilisant différentes techniques narratives comme le found footage, les collages, l’animation, les performances, ou le journal filmé.
Pour celui qui l’étudie, le Tarot de Marseille est un miroir sans fond.
Dans le jeu édité par Alejandro Jodorowsky et Phillippe Camoin , nous ne sommes plus dans une lecture de l’avenir ou les réponses sont attendues comme une divination mais bien dans un ‘état des lieux’ psychologique qui va donner des clés et des solutions à tels problèmes donnés.
L’ensemble des cartes du Tarot constitue un conte initiatique avec des héros, des épreuves, des ennemis, des conseillers, des échecs, des prises de conscience, des stratégies, des choix à clés, des attentes, des réflexions, des surprises, des guérisons amoureuses, des attaques toxiques, des accomplissements de soi, des retrouvailles, des pertes, du courage dans les actes, des inspirations, des révélations explosives, des projets en attentes, des voyages inattendus, du repli sur soi, des victoires…
En tirant une carte, on ne sait jamais si on va avoir une caresse ou un choc électrique.
Un démon qui se présente devant nous n’est pas forcément mauvais.
Dans les rituels chamaniques, ils permettent d’expulser les angoisses et les blocages.
Le projet se déroule en plusieurs étapes.
L’initié tire une carte.
On écoute ce que la carte a à dire.
Le démon est libéré.
On le pixelise.
Le projet Hokum Sight essaie de retranscrire les émotions qui submergent l’initié au retournement d’une carte.
Ce sont ces visions stupides, naïves et incontrôlées qui permettent de montrer au non-initié la force visuelle du Tarot de Marseille.